Manger local, c'est idéal

A l’occasion des « Semaines du manger local », la Seine-et-Marne sera bien présente avec ses produits. Un phénomène de société, sur lequel La Rep est allée faire son marché.

Dernière mise à jour : 18/09/2013 à 13:13

Les restaurants participent aux semaines du "Manger Local"
Les restaurants participent aux semaines du "Manger Local"
Plus de la moitié des Franciliens l’affirment, ils privilégient les produits locaux alimentaires quand cela est possible. Et la recherche de proximité  et de traçabilité ne cesse d’évoluer, depuis le « made in France », en passant par la reconnaissance régionale et départementale, jusqu’à la cueillette  individuelle chez l’exploitant du coin.
Les Franciliens ont longtemps ignoré l’importance  et la qualité des productions locales, alors qu’à la faveur de vacances ou de promotions commerciales, les spécialités de Normandie, d’Auvergne, de Corse ou de Bretagne  garnissaient les paniers. Voilà qui est en train de changer, et s’il y a de la place pour tous sur les tables, la proximité permet de mieux s’assurer d’une production vraiment artisanale. Mieux vaut un vrai jambon de Paris qu’une appellation usurpée de charcuterie Corse. Le cidre de Seine-et-Marne, les fromages de Brie, les légumes de la plaine de Chailly, le blé du Montois, l’orge ou le safran du Gâtinais valent bien les vedettes d’autres régions.

Produits d’ici

Avec quelque 5000 exploitations agricoles franciliennes, 13400 artisans et 500 PME qui transforment les produits, l’Ile-de-France se doit d’associer ses productions au premier marché qu’est la capitale. C’est affaire de coût, de goût, d’emploi et de maintien du cadre de vie francilien.
Et à côté des campagnes des organismes régionaux c’est aussi le bouche à oreille entre particuliers qui  assurera le succès de cet enjeu bien réel,  par exemple, pour identifier sur les marchés forains et  les marchés de terroir, les vrais producteurs locaux qui ne se fournissent pas à Rungis. Ventes à la ferme, Amap, cueillettes, se multiplient. Lancé il y a deux ans par le Cervia la marque « Saveurs Paris Ile-de-France » dont le cahier des charges garantit l’origine et la mise en œuvre compte déjà 500 références, et 74 restaurants ont déjà adhéré au label « Produits d’ici cuisinés ici » lancé en février de cette année.  Manger local, c’est un régal !
D. B.

Dossier à suivre …

  1. Bouisson Emmanuelle
    10 novembre 2013 20:11
    Pour information, je suis porteur d'un projet de création d'une épicerie paysanne itinérante, qui sillonnerait les communes situées entre Melun et Fontainebleau pour distribuer des produits fermiers provenant directement de producteurs locaux.
    Je suis actuellement en train de réaliser une enquête auprès des habitant(e)s susceptibles d'être intéressé(e)s. Un questionnaire est disponible sur : http://epiceriepaysanne77.over-blog.com/
    Les alternatives et les circuits courts sont possibles si on le souhaite...

La newsletter

Inscrivez-vous et recevez les informations par email.

Votre opinion

Faut-il faire payer une amende aux parents en retard?

Voir le résultat

Chargement ... Chargement ...
Vidéo du moment

Après Lana Del Rey et Anne Calvi, c'était au tour du rocker Jack White d'investir le château de Fontainebleau pour session "live" et acoustique étonnante.

Instagram

À Feuilleter

Une Supplément Grande Guerre
Les archives

Revue de web

    fournis par Google