Fontainebleau Faute de parc national, la forêt de Fontainebleau pourrait se consoler avec l'Unesco

La forêt de Fontainebleau ne deviendra certainement pas un parc national, au grand soulagement des Amis de la Forêt. L’association est prête à plaider pour que le massif soit classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.

21/10/2014 à 17:11 par Administrateur

Traversé par des nationales, une autoroute, la forêt de Fontainebleau ne semble pas répondre aux critères d'un parc national
Traversé par des nationales, une autoroute, la forêt de Fontainebleau ne semble pas répondre aux critères d'un parc national

Faute de parc national, la forêt de Fontainebleau pourrait se consoler avec une inscription au patrimoine mondial de l’UNESCO. C’est en tout cas ce que va tenter de défendre le maire de Fontainebleau après l’apparent échec des démarches pour classer la forêt en parc national. Jean-Claude Polton, secrétaire général des Amis de la Forêt en dit plus.

  • La forêt de Fontainebleau ne devrait pas devenir un parc national alors que l’idée avait été relancée en 2010. Soulagé ?

Jean-Claude Polton : Ce n’est pas du tout adapté à Fontainebleau, à moins de dévier les routes. Cétait utopique. Nous étions contre, car cela voulait dire une augmentation des réserves biologiques intégrales. Il y avait des avantages d’un point de vue financier, avec plus de personnel pour accueillir le public, mais les finances de l’Etat étant ce qu’elles sont, le projet a été repoussé.

  • Cela veut dire que la question ne sera plus remise sur la table ?

On ne peut pas savoir, c’est le serpent de mer depuis 1905. A l’époque, les gens y croyaient beaucoup. Quand Dominique Voynet était ministre de l’Ecologie également, mais un rapport, qui fait école maintenant, avait conclu que Fontainebleau n’était pas adapté.

  • L’autre idée du maire de Fontainebleau est de plaider pour classer la forêt au patrimoine de l’Unesco. Votre avis ?

C’est un beau dossier que nous sommes prêts à porter. Nous sommes pour, mais ce sera un dossier long et compliqué qui nécessitera beaucoup d’expertises.

  • Qu’est-ce qui pourrait plaider pour le dossier bellifontain ?

Je pense aux sentiers Denecourt et Colinet qui font partie de l’originalité de Fontainebleau, avec ses grottes et ses aménagements pour les touristes. C’est un point important au niveau de la culture, comme le musée de l’auberge Ganne à Barbizon. L’Office national des forêts aura son rôle à jouer.

  • Dans quelle mesure ?

En mettant en place un plan d’aménagement pour valoriser les points de vue qui disparaissent petit à petit. Les vues sont bouchées par les arbres trop hauts. De manière générale, on assiste à une banalisation des paysages avec des pins sylvestres partout.

  • Quel serait le bénéfice d’un classement “Unesco” ?

Cela peut inciter le public à découvrir d’autres aspects de la forêt. On verra ce que donnera la grande enquête sur le public menée par l’ONF, mais on voit bien que les gens vont toujours aux mêmes endroits.

Sollicité, Frédéric Valletoux, maire de Fontainebleau, n’a pas souhaité répondre à nos questions.

Propos recueillis par Yoann VALLIER

« Un classement UNESCO serait logique »

C’est Denis Bauchard, président des Amis de la Forêt de Fontainebleau, qui avait soumis l’idée en 2008 : « le château est classé, et il a toujours été lié à la forêt. ll se trouve que la forêt de Fontainebleau répond assez bien aux critères, mais la procédure est assez lourde. Il faut faire valider le projet par les collectivités locales puis que l’UNESCO le sélectionne ». A suivre, donc !

Fontainebleau, 77

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Votre journal cette semaine

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne

Melun - Vendredi 26 mai 2017

Melun
Ven
26 / 05
27°/12°
vent 47km/h humidité 58%
Sam31°-15°
Dim31°-17°
Lun28°-18°
Mar24°-16°
Résultats sportifs de votre région
Go