Pour la présidentielle, les Républicains en ordre de bataille en Seine-et-Marne

Pour Jean-Claude Mignon, soutien de François Fillon à la primaire, l'heure est désormais au rassemblement pour la présidentielle mais également les législatives.

06/12/2016 à 12:15 par Julien Van Caeyseele

Le député Jean-Claude Mignon, soutient de François Fillon, a désormais les yeux rivés vers la présidentielle et les législatives (©RSM77) -
Le député Jean-Claude Mignon, soutient de François Fillon, a désormais les yeux rivés vers la présidentielle et les législatives (©RSM77) -

Avec son homologue Guy Geoffroy, mais aussi Gilles Battail le maire de Dammarie-lès-Lys ou encore la conseillère régionale Laure-Agnès Mollard-Cadix ou Véronique Veau, élue au Département, Jean-Claude Mignon fait partie des soutiens de la première heure de François Fillon. Mais pour la droite seine-et-marnaise, l’heure est désormais au ralliement avec les campagnes qui s’ouvrent : pour la présidentielle (avril et mai) mais aussi les élections législatives (juin).

« Aucun clivage »

« Il n’y a aucun clivage en Seine-et-Marne et aucune note discordante», assure Jean-Claude Mignon, qui était par ailleurs le porte-parole officiel de l’ancien Premier ministre pour la primaire. Que ce soit avec les soutiens d’Alain Juppé lors du second tour mais aussi ceux qui soutenaient d’autres candidats auparavant » Selon lui, le nouveau bureau politique du parti Les Républicains, en est l’illustration « avec des gestes d’ouvertures ».

En Bernard Accoyer, qui vient d’être nommé secrétaire général du parti, Jean-Claude Mignon voit un choix « raisonné et raisonnable avec une grande légitimité. » Pour le journal Le Monde il est d’ailleurs , « rompu aux missions délicates et habile négociateur. » Des qualités qu’il lui faudra mettre à profit pour ménager les susceptibilités politiques.

Interrogé sur un potentiel intérêt pour rentrer au Gouvernement en cas de victoire de François Fillon, l’ancien maire de Dammarie-lès-Lys balaye la question.« Je n’ai aucune revendication, insiste-t-il. Je soutiens François Fillon par loyauté et conviction depuis le départ : je ne suis en aucun cas dans une posture d’attente. »

Maintenant c’est une autre bataille politique qui commence avec le début de la campagne pour la présidentielle. « Une élection n’est jamais gagnée d’avance et tous les soutiens de François Fillon sont bien placés pour le savoir… », souligne le député seine-et-marnais. « Pour la campagne en Seine-et-Marne nous allons nous appuyer sur Christian Jacob mais aussi sur toutes les forces vives pour se mettre en ordre de bataille. »

Fillon en visite ?

S’il dénonce « des tentatives pour dénaturer le programme de François Fillon », Jean-Claude Mignon estime que la campagne doit permettre « de sortir des caricatures comme la mauvaise compréhension autour de la protection sociale » sans parler du « faux débat autour de l’IVG. »

La campagne pourrait d’ailleurs faire étape en Seine-et-Marne puisqu’une demande a été formalisée pour un futur meeting dans le département et plus précisément à Dammarie-lès-Lys, l’ancien fief de Jean-Claude Mignon.

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Votre journal cette semaine

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne

Melun - Lundi 20 févr. 2017

Melun
Lun
20 / 02
10°/5°
vent 36km/h humidité 92%
Mar11°-8°
Mer11°-8°
Jeu10°-7°
Ven7°-2°
Résultats sportifs de votre région
Go