Venise, la belle

Ses canaux, sa place Saint-Marc, son Rialto et ses gondoles... Venise est un mythe où les incontournables sont connus, que l'on ait déjà mis les pieds dans la ville sacrée ou non.

15/04/2017 à 15:51 par Administrateur

©Denis 333 Fotolia
©Denis 333 Fotolia

banniere12.jpg

Pour s’offrir un séjour inoubliable et original, voici quelques astuces qui vous permettront, dans cette ville si touristique, de vous sentir presque vénitien !

Devenez gondolier

Bien sûr, vous pourriez vous offrir une balade sur les canaux confortablement installé dans une gondole… mais vous pouvez aussi pimenter l’expérience en prenant la place du gondolier ! L’association Row Venice enseigne l’art de manier la gondole. L’équipe est composée d’amateurs et de passionnés de Venise parlant aussi bien l’italien que le français ou l’anglais et, depuis 20 ans, ils enseignent cet art tout en contant la ville aux curieux qui tentent l’expérience. Pour un prix presque identique à une promenade, environ 40 € pour 1 h 30, vous en apprendrez beaucoup plus !

Des repas gastronomiques

Venise est une ville si touristique qu’il est difficile d’y trouver des menus de qualité à prix abordable. A vrai dire, à moins de 40 € le repas, vous avez l’assurance de déguster des produits surgelés… ou bien une pizza. Mais il existe une astuce pour repérer les vrais cuisiniers, ceux qui utilisent des produits frais et des plats typiquement vénitiens : la municipalité a créé le label « Venice quality food ». Cherchez l’autocollant sur les devantures, il vous assurera un repas de qualité !

Visite sur les îles

Les îles de Murano mais aussi de Burano et Torcello sont de véritables petits bijoux accessibles très rapidement en bateau. Si Murano, la plus connue, permet de découvrir les secrets de fabrication du célèbre verre coloré, ne laissez pas de côté les deux autres. Torcello est la plus petite et la plus brute des trois îles : après avoir traversé quelques champs sous le soleil, une vieille basilique se dresse à côté d’une église et d’un musée réunis autour d’une place. A quelques vaguelettes de là, Burano est au contraire un véritable village flottant : de petites maisons aux façades colorées se serrent le long des canaux. Si c’est un véritable plaisir de se perdre dans ce dédale, encore une fois, il est difficile de trouver une adresse convenable et abordable à l’heure du repas.

Suivez plutôt cette astuce avant d’embarquer le matin : dénichez à Venise une petite trattoria comme il en existe tant, généralement discrètes et comportant juste une vitrine et quelques tabourets. Ces traiteurs vous prépareront un sandwich à la demande : speck, pecorino, aubergines grillées ou poivrons marinés… Pour moins de 3 €, ce pique-nique agrémenté d’une glace ou d’un gâteau typique vaudront toutes les assiettes des attrape-touristes !

APEI-Actualités. Marjolaine Koch

pave-Leclerc-Voyage7.jpg

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image